Étienne PASQUIER (1529-1615)
Rien ne me plaît…
Paris, Vincent Sertenas, 1555.

«««

textes de
Pasquier

»»»


«««

dispo­sition du
pré­ambule
(vers 1-12)

»»»


«««

topos des
agré­ments

»»»

ouvrir sur Gallica : Sonnets, ff. 27v°-28r°.

Rien ne me plaît de tous ces palais hauts,
(Pour leur hauteur, butte à foudre et orage)
Ni le devis, ni l’étoffe, et ouvrage,
Rien leur carré, rien leurs braves portaux,

Rien les piliers, bases, ni chapiteaux,
Antiquaillés alentour du feuillage,
Rien le lambris, rien le mannequinage,
Rien ces tapis vêtements de châteaux,

Rien tous les lieux de superbes arrois,
Rien ces jardins de somptueux pourpris,
Rien du dedans, leur parterre, ou leur bâme,

Rien les grands cours des princes ou des rois :
Pour m'agréer sans plus gagne le prix
Ce mien objet, seul séjour de mon âme.

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

Rien ne me plaît de tous ces palais hauts,
(Pour leur hauteur, butte à foudre et orage)
Ni le devis, ni l’étoffe, et ouvrage,
Rien leur carré, rien leurs braves portaux,

Rien les piliers, bases, ni chapiteaux,
Antiquaillés alentour du feuillage,
Rien le lambris, rien le mannequinage,
Rien ces tapis vêtements de châteaux,

Rien tous les lieux de superbes arrois,
Rien ces jardins de somptueux pourpris,
Rien du dedans, leur parterre, ou leur bâme,

Rien les grands cours des princes ou des rois :
Pour m'agréer sans plus gagne le prix
Ce mien objet, seul séjour de mon âme.

«««  topos des agréments  »»»
 

En ligne le 06/06/12.
Dernière révision le 18/05/14.