««« feuil­lard ou feuille »»»

« feuilles », « feuil­lard », « feuil­lage », « feuil­lages » ou « feuil­lure » dans :
François Habert
1549
~ Plutôt poissons…
Pele­tier
1555
~ Si tu n’es Vent…
Ron­sard
1555
~ Autant qu’un rivage a…
Baïf
1555
~ Ni la mer tant de flots…
1573
~ Hier cueillant cette Rose…
La Pé­ruse
1555
~ L’onde argentine ne couvre…
Pas­quier
1555
~ Rien ne me plaît…
Bel­leau
1572
~ Ainsi que les lauriers…
Gadou
1573
~ Si vous voulez savoir…
Jo­delle
1574
~ J’aime le vert laurier…
Gou­lart
1574
~ Celui qui a…
Jamyn
1575
~ Si la beauté périt…
Chante­louve
1576
~ Autant de feuilles vertes…
Robert Gar­nier
1579
~ Que les rocs Capha­rés…
Du Monin
1582
~ Le printa­nier émail…
Blan­chon
1583
~ Le Printemps gra­cieux… [strophe 7]
~ La rigueur du Tyran…
Jacques de Romieu
1584
~ Qui comptera les fleurs…
Bi­rague
1585
~ Ô cœur triste et pensif…
Poupo
1590
~ Il n’y a pas au bord…
Chassi­gnet
1594
~ Quand je viens à penser…
Louven­court
1595
~ Qui peut compter…
Las­phrise
1597
~ La beauté se fait voir…
~ Qui veut nombrer…
Grisel
1599
~ Le rocher endur­ci…
~ Si vous comptez les flots…
Claude Gar­nier
1609
~ Tant d’Astres clairs…
~ Je compterais…
Certon
1620
~ Songe-creux Pali­nur’…
Mar­beuf
1628
~ La propre­té…

~#~














 



















«««  #  »»»