Les Épithètes
de Maurice de La Porte (1571)
««« mousse »»»

« mousse » dans :
Ronsard
1552
~ Ni voir flamber…
Buttet
1561
~ Il était nuit…

~#~














 

Mousse. Frisée, crêpe ou crêpelue, hérissée, nuisible, chenue, tendre ou tendrette, humide, molle, verdoyante, houppue.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 171v° [Gallica, N0050715_PDF_349]
(texte modernisé).

[Mousselu. Antre.]

[Mousseux /-euse. Rivage ou rive, verdure.]

[Moussu /-ue. Antre, caverne, fontaine, roc, roche ou rocher, ruisseau.]























Mousse. Frisee, crespe ou crespelue, herissee, nuisible, chenue, tendre ou tendrette, humide, molle, verdoiante, houppue.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 171v° [Gallica, N0050715_PDF_349]
(texte original).

[Mousselu. Antre.]

[Mousseus /-euse. Riuage ou riue, verdure.]

[Moussu /-ue. Antre, cauerne, fontaine, roc, roche ou rocher, ruisseau.]