««« pam­pre »»»

« pam­pre » dans :
Du Bellay
1558
~ De fleurs, d’épis…
Perrin
1574
~ Toujours au plain des champs…

~#~














 

Pampre. Bourgeon­neux, feuil­lu, vert, garde-raisin, tendre, om­breux, ram­pant, sar­men­teux, ver­doyant, grap­pu, raisi­neux, bran­chu, sauve-grappe.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 190r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_386]
(texte modernisé).

[Aime-pampre. Bacchus.]

[Empam­pré. Bacchus, raisin.]

[Pampineuse. Vigne.]

[Pamprine ou pamprée. Grappe.]

[Ronge-pampre. Bouc.]

[Voir aussi cep de vigne et pres­soir, tonne­lier, ven­dange, vin.]






















«««  #  »»»

Pampre ou Pampe. Bourgeon­neus, fueillu, verd, garde-raisin, tendre, om­breus, ram­pant, sar­men­teus, ver­doiant, grap­pu, raisi­neus, bran­chu, sauue-grappe.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 190r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_386]
(texte original).

[Ayme-pampre. Bacchus.]

[Empam­pré. Bacchus, raisin.]

[Pampineuse. Vigne.]

[Pamprine ou pampree. Grappe.]

[Ronge-pampre. Bouc.]

[Voir aussi cep de vigne et pres­soir, ton­ne­lier, ven­dange, vin.]