««« espé­rance ou es­poir »»»

« espoir », « espé­rance » ou « espé­rances » dans :
Saint-Gelais
1547
~ J’ai trop de peine…
Phi­lieul
1548 [1555]
~ Jà mille fois… (Canz., 21)
Tyard
1549
~ Doux de ces yeux…
~ J’ai tant crié…
1551
~ En ta prison…
Ron­sard
1552
~ J’espère et crains…
~ Ni voir flamber…
~ Être indi­gent…
~ Ô traits fichés…
1578
~ Tant de fois s’appoin­ter…
Fon­taine
1555
~ Plutôt (j’ai dit)…
~ Mon petit fils… [strophe 5]
Pele­tier
1555
~ De vie et mort…
~ Fausse espérance…
Baïf
1555
~ Ô pas en vain perdus…
~ Plus mon désir s’accroît…
1573
~ Ore de mal en bien…
Pas­quier
1555
~ Ô sot désir…
Magny
1557
~ Je cherche paix…
~ Vive qui vivre peut…
Grévin
1560
~ L’Amour nous point…
Buttet
1561
~ Jà le matin…
Ellain
1561
~ L’amitié libre…
Turrin
1572
~ Je me montre hardi…
~ Cet œil, cet or…
Jo­delle
1574
~ Je me trouve et me perds…
~ Le dol longtemps couvé…
Cour­tin
1581
~ D’un chaud désir…
Du Monin
1582
~ Neptun, Pluton, Éole…
1585
~ Pardonne-moi Nombril…
La Jessée
1583
~ Que toutes nos forêts…
~ Si je m’attriste…
~ Si les Nochers sauvés…
~ Ô guerre, ô paix…
~ Quand l’ami­tié…
~ Beauté céleste…
~ L’espoir m’enflamme…
~ Mourir d’extrême angoisse…
Blan­chon
1583
~ Le Printemps gra­cieux… [strophe 5]
~ Amour est vie, et mort…
Cornu
1583
~ Tant plus je veux courir…
~ Mon cœur, mon doux souci…
Jamyn
1584 [1879]
~ L’été sera l’hiver…
Du Buys
1585
~ Tirer de long travail…
Du Tron­chet
1595
~ Quelquefois je prends honte… (Canz., 20)
~ Mille fois pour avoir… (Canz., 21)
~ Amour en même instant… (Canz., 178)
Expil­ly
1596
~ Ne trouver point de fin…
~ Cypris, Pithon, Minerve…
Las­phrise
1597
~ Je m’arrête, je cours…
Guy de Tours
1598 [1878]
~ On ne voit tant…
Angot
1603
~ Qui pourrait voir au ciel…
~ Quand je pense être fort…
Malde­ghem
1606
~ J’ai mille fois le cœur… (Canz., 21)
Claude Gar­nier
1609
~ Ô beaux yeux bruns…
Certon
1620
~ Mignards, doux, gracieux…
Mar­beuf
1628
~ Beau corail soupi­rant…

~#~














 



















«««  #  »»»

Esperance ou Espoir. Trompeuse, vaine, fauce, douteuse, traitresse, fole, incer­taine, affla­teuse, enchan­te­resse, menson­gere, vaga­bonde, nourrice des labou­reurs, ingrate, ama­doueuse, mere des vani­tés, longue, tarde ou tar­diue, ferme, enuieuse, bourrelle de la vie, impa­tiente, auare, pipeuse, semence des maux, abu­siue, soucieuse, ample, I. grande, legere, cupide.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 94r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_194]
(texte original).

[Espe­rable. Souhait.]

[[Mon] espe­rance, [mon] espoir. Noz amou­reus transis […] en leurs escrits, princi­pa­le­ment vers celles dont ils esperent obte­nir quelque faueur, […] appelent [ainsi leur] amou­reuse ou amante.]

[Esperance des mise­rables. Fortune.]

[Esperant. Prison­nier.]

[Esperee. Recom­pense.]

[Ines­pe­rable. Souhait.]

[Inespe­ré /-ee. Acci­dent, aduen­ture, cas, douleur, mal ou ma­la­die.]

[Long d’espoir. Vieil ou vieil­lard.]