Olivier de MAGNY (1529-1561)
De nuit au ciel…
Paris, André Wechel, 1559.

[…]

De nuit au ciel n’a tant d’étoiles,
Ni dessus la mer tant de voiles,
Ni tant de fleurs en un printemps,
Ni de feux en Etne ou Vésuve,
Qu’avec toi, Princesse, l’on trouve
De douceurs et de passe-temps.

[…]

Ô Santé, pucelle divine !
Si tu n’étais, cette machine
Un nouveau Chaos se ferait :
Et si tu n’étais, la Nature
En ses faits deviendrait obscure,
Et presque inutile serait.

[…]
 

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

[…]

De nuit au ciel n’a tant d’étoiles,
Ni dessus la mer tant de voiles,
Ni tant de fleurs en un printemps,
Ni de feux en Etne ou Vésuve,
Qu’avec toi, Princesse, l’on trouve
De douceurs et de passe-temps.

[…]

Ô Santé, pucelle divine !
Si tu n’étais, cette machine
Un nouveau Chaos se ferait :
Et si tu n’étais, la Nature
En ses faits deviendrait obscure,
Et presque inutile serait.

[…]
 

 

En ligne le 04/11/11.
Dernière révision le 20/03/13.