««« sou­ples­se »»»

« sou­plesse » dans :
La Jessée
1583
~ Si les Nochers sauvés…

~#~














 

Souplesse. Agile, trémous­sante, gamba­deuse, disposte, mignarde, allègre, gaie ou gaillarde, légère, adroite, gente ou gen­tille, brusque, vite, habile ou adextre, bate­leuse.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 251r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_508]
(texte modernisé).

[Souple /-s. Allé­gresse ou allè­gre­té, branle de corps, démon, feuillard ou feuille, houx, mains, pieds, rameau, saule.]






















«««  #  »»»

Soupplesse. Agile, tremous­sante, gamba­deuse, disposte, mignarde, alaigre, gaie ou gaillarde, legere, adroite, gente ou gen­tile, brusque, viste, habile ou adextre, baste­leuse.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 251r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_508]
(texte original).

[Soupple /-s. Alai­gresse ou alai­gre­té, bransle de corps, démon, fueillard ou fueille, houx, mains, pieds, rameau, saulle.]