««« cep de vigne »»»

« cep » dans :
Du Bellay
1558
~ Si fruits, raisins, et blés…
~ De fleurs, d’épis…

~#~














 

Cep de Vigne. Tortueux, lascif, couleu­vré, feuil­lu, ram­pant, sar­men­teux, entors ou entor­til­lé, fertile, marié, raisi­neux, bran­chu, embras­sé, noueux ou nou­ail­leux, porte-raisin, fruc­tueux, enla­cé, rameux, écha­las­sé, gau­chi ou gau­ché, c.-à-d. tortu.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 50v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_107]
(texte modernisé).

[Voir aussi grappe, pampre, raisin, vigne et pressoir, tonne­lier, vendange, vin.]






















«««  #  »»»

Cep de Vigne. Tortueus, lascif, couleu­uré, fueil­lu, ram­pant, sar­men­teus, entors ou entor­til­lé, fertile, marié, raisi­neus, bran­chu, embras­sé, noüeus ou noü­ail­leus, porte-raisin, fruc­tueus, enlas­sé, rameus, escha­las­sé, gau­chi ou gau­ché, I. tortu.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 50v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_107]
(texte original).

[Voir aussi grappe, pampre, raisin, vigne et pressoir, tonne­lier, vendange, vin.]