««« rai­sin »»»

« rai­sins » dans :
Ron­sard
1557
~ Le printemps n’a point…
Du Bellay
1558
~ Si fruits, raisins, et blés…
~ De fleurs, d’épis…
Blan­chon
1583
~ À tant de fleurs…
Du Buys
1585
~ Comme on ne compte point…
Anne de Mar­quets
1605
~ Si on prise beaucoup…

~#~














 

Raisin. Empam­pré, joyeux, doux, musca­del, pourpré ou pour­pris­sant, autom­nal, mielleux, renar­dier, peintu­ré, ambro­sien, noir, l’honneur de la vigne, plaisant, gêné, heureux, mûr ou mû­ris­sant, enlu­mi­né, plantu­reux, pendant, beau, délec­table, pressu­ré, grappu ou grap­peux, colo­ré, grenu, pépi­neux, suspen­du, vineux, serré.

Le Raisin est le fruit princi­pal qui vient en Automne : il engendre aussi le meilleur sang, et le plus nutri­tif de tous les autres fruits qui ne sont de garde, princi­pa­le­ment étant bien mûr.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 225r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_456]
(texte modernisé).

[Garde-raisin. Pampre.]

[Porte-raisin. Cep de vigne.]

[Raisi­neux /-euse. Cep de vigne, liqueur, pampre, pépins, vendange.]

[Voir aussi vin]

[Voir aussi citron, fraise, orange, poétrons, pommes…]






















«««  #  »»»

Raisin. Empam­pré, ioieus, doux, musca­del, pourpré ou pour­pris­sant, autom­nal, mielleus, renardier, peintu­ré, ambro­sien, noir, l’honneur de la vigne, plaisant, geinné, heureus, meur ou meu­ris­sant, enlu­mi­né, plantu­reus, pendant, beau, delec­table, pressu­ré, grappu ou grap­peus, colo­ré, grenu, pepi­neus, suspen­du, vineus, serré.

Le Raisin est le fruit princi­pal qui vient en Automne : il engendre aussi le meilleur sang, & le plus nutri­tif de tous les autres fruits qui ne sont de garde, princi­pa­le­ment estant bien meur.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 225r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_456]
(texte original).

[Garde-raisin. Pampre.]

[Porte-raisin. Cep de vigne.]

[Raisi­neus /-euse. Cep de vigne, liqueur, pampre, pepins, vendange.]

[Voir aussi vin]

[Voir aussi citron, fraise, orange, poetrons, pommes…]