««« Vir­gile »»»

« Virgile » dans :
Cathe­rine Des Roches
1583
~ Ausonie, Calabre…

~#~














 

Virgile. Man­touan, auteur de l’Éné­ide, fa­meux, grave, Ho­mère la­tin, trom­pette an­cienne, im­mor­tel, guer­rier.

Virgile Maron natif de Man­toue, est sans con­tre­dit le plus ex­cel­lent de tous les poètes la­tins, ainsi qu’Ho­mère est ré­pu­té le pre­mier entre les Grecs : au­quel il peut être à bon droit pa­ran­gon­né, l’ayant aussi imi­té en ses livres d’Éné­ide, et en ses Géor­giques Hé­siode, et Théo­crite en ses Bu­co­liques. Sa poé­sie était si agré­able à l’em­pe­reur Au­guste, que lui seul est cause qu’elle soit jusques à nous par­ve­nue. Car Vir­gile étant proche de la mort com­man­da qu’elle fût brû­lée.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 275r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_556]
(texte modernisé).

[Virgiliens. Vers.]

[Voir aussi Énée, olive, renom­mée.]

[Voir aussi Catulle, Ho­race, Juvénal, Lucrèce, Mar­tial, Ovide, Ti­bulle, ainsi que Co­rinne, Ho­mère, Ly­co­phron, Pin­dare, Sap­pho et Ché­rile ; voir encore Pé­trarque et Baïf, Bel­leau, But­tet, Des Au­tels, Do­rat, Du Bel­lay, Jo­delle, La Pé­ruse, Ma­gny, Mu­ret, Pe­le­tier, Ron­sard, Sainte-Marthe, Sa­lel, Scève, Ta­hu­reau, Tyard.]


 

«««  #  »»»

Vergile ou Virgile. Man­tuan, au­theur de l’Æne­ide, fa­meus, graue, Ho­mere la­tin, trom­pette an­cienne, im­mor­tel, guer­rier.

Vergile Maron natif de Man­touë, est sans con­tre­dit le plus ex­cel­lent de tous les poëtes la­tins, ainsi qu’Ho­mere est re­pu­té le pre­mier entre les Grecs : au­quel il peut estre à bon droit pa­ran­gon­né, l’aiant aussi imi­té en ses liures d’Æne­ide, & en ses Geor­giques He­siode, & Theo­crite en ses Bu­co­liques. Sa poë­sie estoit si agre­able à l’em­pe­reur Au­guste, que lui seul est cause qu’elle soit iusques à nous par­ue­nue. Car Ver­gile estant proche de la mort com­man[da] qu’elle fut bru­lee.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 275r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_556]
(texte original).

[Vergiliens. Vers.]

[Voir aussi Ænee, oliue, renom­mee.]

[Voir aussi Catule, Ho­race, Iuuenal, Lucrece, Martial, Ouide, Ty­bulle, ainsi que Co­rinne, Ho­mere, Ly­co­phron, Pin­dare, Sap­phon et Che­rile ; voir encore Pe­trarque et Au­rat, Baif, Bel­lay, Bel­leau, But­tet, Des Au­tels, Io­delle, Ma­gni, Mu­ret, Pel­le­tier, Pe­ruse, Pon­tus de Thiard, Ron­sard, Saincte Marthe, Sa­lel, Sceue, Ta­hu­reau.]