««« Jo­delle »»»

« Jodelle » dans :
Du Bellay
1569
~ De quel tor­rent…
Le Loyer
1576
~ En cette lame…
Jacques de Romieu
1584
~ Jodelle va louant…

~#~














 

Jodelle. Cothur­né, in­gé­nieux, di­vin, grave-doux, l’hon­neur pa­ri­sien, co­pieux, tra­gique, prompt, nour­ris­son des Muses.

La véri­té nous contraint de confes­ser qu’Étienne Jodelle natif de Paris est l’un des plus gen­tils esprits, et des mieux nés à la poé­sie latine et fran­çaise qu’on puisse aujour­d’hui remar­quer, ainsi même que témoigne entre les poètes ce divin Du Bellay au son­net qui com­mence, De quel tor­rent.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 138r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_282]
(texte modernisé).

[Jodellistes. Vers.]

[Voir aussi Baïf, Bel­leau, But­tet, Des Autels, Dorat, La Pé­ruse, Magny, Mu­ret, Pe­le­tier, Ron­sard, Sainte-Marthe, Sa­lel, Scève, Ta­hu­reau, Tyard ; voir encore Co­rinne, Ho­mère, Ly­co­phron, Pin­dare, Sap­pho et Ché­rile ; voir enfin Ca­tulle, Ho­race, Ovide, Ti­bulle, Vir­gile et Pé­trarque.]


 

«««  #  »»»

Iodelle. Cothur­né, in­ge­nieus, di­uin, graue-doux, l’hon­neur pa­ri­sien, co­pieus, tra­gique, prompt, nour­ris­son des muses.

La veri­té nous contraint de confes­ser qu’Estienne Iodelle natif de Paris est l’vn des plus gen­tils esprits, & des mieux nez à la poë­sie latine & fran­çoise qu’on puisse auiour­dhui remar­quer, ainsi mesmes que tes­moigne entre les poetes ce diuin du Bellay au son­net qui com­mence, De quel tor­rent.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 138r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_282]
(texte original).

[Iodelistes. Vers.]

[Voir aussi Aurat, Baif, Bel­leau, But­tet, Des Autels, Ma­gni, Mu­ret, Pel­le­tier, Pe­ruse, Pon­tus de Thiard, Ron­sard, Saincte Marthe, Sa­lel, Sceue, Ta­hu­reau ; voir encore Co­rinne, Ho­mere, Ly­co­phron, Pin­dare, Sap­phon et Che­rile ; voir enfin Ca­tule, Ho­race, Ouide, Ty­bulle, Vir­gile et Pe­trarque.]