««« Do­rat »»»

« Dorat » ou « d’Aurat » dans :
La Bode­rie
1571
~ S’il est vrai, mon Dorat…
Jacques de Romieu
1584
~ Jodelle va louant…

~#~














 

Dorat. Truche­ment d’Homère, divin, al­lé­go­riste, in­ter­prète des Muses, fils d’Apol­lon, poète grec.

Jean d’Aurat Limou­sin, pro­fes­seur pour le Roi à Paris en la langue grecque, a été le pre­mier qui a soi­gneu­se­ment re­cueil­li les cendres de la vé­né­rable an­ti­qui­té, et par les doctes le­çons d’ice­lui, mille gen­tils esprits se rendent admi­rables, non seu­le­ment à la France, mais aux na­tions étranges : Comme l’on peut re­mar­quer en la per­sonne de ce pre­mier poète des Fran­çais Ron­sard, et de M. Guil­laume Cappel doc­teur en mé­de­cine, qui ont été de ses meil­leurs dis­ciples.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 28r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_62]
(texte modernisé).

[Voir aussi Baïf, Bel­leau, But­tet, Des Autels, Du Bellay, Jodelle, La Péruse, Magny, Muret, Pele­tier, Sainte-Marthe, Salel, Scève, Tahu­reau, Tyard ; voir encore Corinne, Ho­mère, Lyco­phron, Pin­dare, Sap­pho et Ché­rile, ainsi que Catulle, Ho­race, Ovide, Tibulle, Vir­gile et Pé­trarque.]






















«««  #  »»»

Aurat. Tru­che­ment d’Homere, diuin, al­le­go­riste, in­ter­prete des Muses, fils d’Apol­lon, poete grec.

Iehan d’Aurat Li­mo­sin, pro­fes­seur pour le Roi à Paris en la langue greque, a esté le pre­mier qui a soi­gneu­se­ment re­cueil­li les cendres de la ve­ne­rable anti­qui­té, & par les doctes le­çons d’ice­lui, mille gen­tils esprits se rendent admi­rables, non seu­le­ment à la France, mais aux na­tions estranges : Comme l’on peut re­mar­quer en la per­sonne de ce pre­mier poëte des fran­çois Ron­sard, & de M. Guil­laume Cappel doc­teur en me­de­cine, qui ont esté de ses meil­leurs dis­ciples.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 28r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_62]
(texte original).

[Voir aussi Baif, Bel­lay, Bel­leau, But­tet, Des Autels, Iodelle, Magni, Muret, Pel­le­tier, Peruse, Pon­tus de Thiard, Saincte Marthe, Salel, Sceue, Tahu­reau ; voir encore Corinne, Ho­mere, Lyco­phron, Pin­dare, Sap­phon et Che­rile, ainsi que Catule, Ho­race, Ouide, Tybulle, Vir­gile et Petrarque.]