Les Épithètes
de Maurice de La Porte (1571)
««« Ho­mère »»»

« Homero », « Homère » ou « nourrisson de Smyrne » dans :
Vincenzo Martelli
1549
~ Se Lisippo, et Apelle…
Du Bellay
1549
~ Fasse le Ciel…
Catherine Des Roches
1583
~ La Beauté, la doctrine…
Lasphrise
~ Estrées ne requiert…

~#~
















¶ nourrisson de Smyrne
 

Homère. Dieu de poésie, smyr­néan, trompette d’Achille, divin, fameux, poète grec, ivrogne, aveugle, fabu­leux, sala­mi­nien, docte, grave, immor­tel, colo­pho­nien, prince des poètes, auteur de l’Iliade, haut-bruyant, ini­mi­table, grand.

Homère premiè­re­ment appe­lé Mélé­si­gène a été le plus excel­lent de tous les poètes grecs, et a eu ce nom, pource qu’il était aveugle. On parle diver­se­ment du lieu de sa naissance, et n’y en a rien de certain par écrit : Mais quant à son sépulcre, Pline dit qu’il est en l’Île d’Ios, laquelle pour ce seul respect est grande­ment célé­brée.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 127v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_261]
(texte modernisé).

[Homère latin. Virgile.]

[Homérique /-s. Iliade, poésie, Ulysse, vers.]

[Quercinois Homère. Salel.]

[Truche­ment d’Homère. Dorat.]

[Voir aussi Dione, moly, Zoïle et Ana­créon, Corinne, Hésiode, Sappho…]























Homere. Dieu de poesie, smyr­nean, trompette d’Achille, diuin, fameus, poete grec, iürongne, aueugle, fabu­leus, sala­mi­nien, docte, graue, immor­tel, colo­pho­nien, prince des poetes, autheur de l’Iliade, haut-bruiant, ini­mi­table, grand.

Homere premie­re­ment appel­lé Mele­si­gene a esté le plus excel­lent de tous les poetes grecs, & a eu ce nom, pource qu’il estoit aueugle. On parle diuer­se­ment du lieu de sa naissance, & n’i en a rien de certain par escrit : Mais quant à son sepulchre, Pline dit qu’il est en l’Isle d’Ios, laquelle pour ce seul respect est grande­ment cele­bree.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 127v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_261]
(texte original).

[Homere latin. Virgile.]

[Homerique /-s. Iliade, poesie, vers, Vlysse.]

[Quercinois Homere. Salel.]

[Truche­ment d’Homere. Aurat.]

[Voir aussi Dione, moly, Zoïle et Ana­creon, Corinne, Hesiode, Sapphon…]