««« Pin­dare »»»

« Pindare » dans :
La Bode­rie
1571
~ S’il est vrai, mon Dorat…

~#~














 

Pindare. Thébain, lyrique, grave, dircéan, grégeois, senten­cieux, ini­mi­table, fameux, divin.

Pindare prince des neuf lyriques grecs était si excel­lent, qu’Horace récite de lui, que qui voudrait entre­prendre de l’imi­ter, entre­pren­drait une chose du tout impos­sible. On dit qu’il fit un hymne en la louange du dieu Pan, auquel le dieu prit un si grand plaisir qu’il le chantait lui-même par les montagnes. Quand les Lacé­dé­mo­niens mirent à sac la ville de Thèbes ils lui portèrent un si grand honneur, que jamais personne ne voulut toucher à sa maison. Valère dit qu’il mourut au giron d’un enfant qu’éper­du­ment il aimait.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 207r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_420]
(texte modernisé).

[Pindare français. Ronsard.]

[Pindare latin. Horace.]

[Pinda­rique /-s. Lyre, ode, vers.]

[Voir aussi Corinne et Homère, Lyco­phron, Sappho ainsi que Chérile ; voir encore Catulle, Ovide, Tibulle, Virgile ainsi que Pétrarque et Baïf, Belleau, Buttet, Des Autels, Dorat, Du Bellay, Jodelle, La Péruse, Magny, Muret, Pele­tier, Sainte-Marthe, Salel, Scève, Tahu­reau, Tyard.]






















«««  #  »»»

Pindare. Thebain, lyrique, graue, dyrcean, gregeois, senten­tieus, ini­mi­table, fameus, diuin.

Pindare prince des neuf lyriques grecs estoit si excel­lent, qu’Horace recite de lui, que qui voudroit entre­prendre de l’imi­ter, entre­pren­droit vne chose du tout impos­sible. On dit qu’il fit vn hymne en la louange du dieu Pan, auquel le dieu print vn si grand plaisir qu’il le chantoit lui mesme par les montagnes. Quand les Lace­de­mo­niens mirent à sac la ville de Thebes ils lui porterent vn si grand honneur, que iamais personne ne voulut toucher à sa maison. Valere dit qu’il mourut au giron d’vn enfant qu’esper­du­ment il amoit.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 207r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_420]
(texte original).

[Pindare françois. Ronsard.]

[Pindare latin. Horace.]

[Pinda­rique /-s. Lyre, ode, vers.]

[Voir aussi Corinne et Homere, Lyco­phron, Sapphon ainsi que Cherile ; voir encore Catule, Ouide, Tybulle, Virgile ainsi que Petrarque et Aurat, Baif, Bellay, Belleau, Buttet, Des Autels, Iodelle, Magni, Muret, Pelle­tier, Peruse, Pontus de Thiard, Saincte Marthe, Salel, Sceue, Tahu­reau.]