Antoine de MONTCHRESTIEN (1575 ?-1621)
Par toi vont commencer…
Rouen, Jean Petit, 1601.

 

textes de
Mont­chres­tien

 


 

 
 
 

 


«««

»»»


«««

propos :
le retour de
l’âge d’or

 

[…] 

Par toy vont commençer les meilleures années:
Des vieux Siecles vantés renaist l’ordre nouueau.
A ce point se verront les guerre terminées,
Et la paix regnera sur la terre & sur l’eau.

Dans les prés desormais mourra l’herbe nuisante,
Et le Ciel nourrira la bonne de ses pleurs.
Dessus les bords sacrés de l’onde reluisante
Naistra la fleur des Roys & la Reine des fleurs.

Les Boucs au lieu de poil seront couuers de soye;
Les Agneaux porteront le pourpre sur le dos.
Pour auoir les thresors que l’Inde nous enuoye,
Il ne nous faudra plus sillonner tant de flots.

Toute terre à l’enuy portera toute chose,
Sans qu’on ouure ses flancs par le coultre trenchant.
Sans espines croistra sur l’Espine la Rose,
Et l’Or se trouuera sans qu’on l’aille cherchant.

Au lieu qu’au temps passé l’eau couloit des fontaines,
Fecondant les valons par son humidité,
Les ruisseaux de lait doux aroseront les plaines,
Pour les tenir tousiours en leur fertilité.

Les Rochers produiront le miel en abondance:
Le Baume pretieux des Chesnes sortira.
On n’aura plus besoin de force & de vaillance,
Car la seule iustice au monde fleurira.

[…] 

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

[…] 

Par toy vont commençer les meilleures années:
Des vieux Siecles vantés renaist l’ordre nouueau.
A ce point se verront les guerre terminées,
Et la paix regnera sur la terre & sur l’eau.

Dans les prés desormais mourra l’herbe nuisante,
Et le Ciel nourrira la bonne de ses pleurs.
Dessus les bords sacrés de l’onde reluisante
Naistra la fleur des Roys & la Reine des fleurs.

Les Boucs au lieu de poil seront couuers de soye;
Les Agneaux porteront le pourpre sur le dos.
Pour auoir les thresors que l’Inde nous enuoye,
Il ne nous faudra plus sillonner tant de flots.

Toute terre à l’enuy portera toute chose,
Sans qu’on ouure ses flancs par le coultre trenchant.
Sans espines croistra sur l’Espine la Rose,
Et l’Or se trouuera sans qu’on l’aille cherchant.

Au lieu qu’au temps passé l’eau couloit des fontaines,
Fecondant les valons par son humidité,
Les ruisseaux de lait doux aroseront les plaines,
Pour les tenir tousiours en leur fertilité.

Les Rochers produiront le miel en abondance:
Le Baume pretieux des Chesnes sortira.
On n’aura plus besoin de force & de vaillance,
Car la seule iustice au monde fleurira.

[…] 

 

En ligne le 07/03/19.
Dernière révision le 09/05/19.