Les Épithètes
de Maurice de La Porte (1571)
««« soie »»»

« soie » dans :
Ronsard
1552
~ Par un destin…

~#~














 

Soye ou Soie. Riche, belle, déli­cate ou déli­cieuse, perlée, molle, douce, tyrienne toison, indus­trieuse, colo­rée, fine, crêpe­lue, retorse, déliée, cramoi­sie, noire, œuvre admi­rable, perse, luisante, pompeuse, torse.

La Soie nous est rendue toute filée par des vers, lesquels sont nourris des feuilles de Murier.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 252r° [Gallica, N0050715_PDF_510]
(texte modernisé).

[Voir aussi laine, lin.]























Soye ou Soie. Riche, belle, deli­cate ou deli­tieuse, perlee, molle, douce, tyrienne toison, indus­trieuse, colo­ree, fine, crespe­luë, retorse, deliee, cramoi­sie, noire, œuure admi­rable, perse, luisante, pompeuse, torse.

La Soïe nous est rendue toute filee par des vers, lesquels sont nourris des fueilles de Meurier.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 252r° [Gallica, N0050715_PDF_510]
(texte original).

[Voir aussi laine, lin.]