Jean de LA JESSÉE (1551-?)
Que toutes nos forêts…
Anvers, Christofle Plantin, 1583.

«««

textes de
La Jessée

»»»


«««

dispo­si­tion du
pré­am­bule
(vers 1-11)

»»»


«««

»»»


«««

propos :
le retour de
l’âge d’or

»»»

Qve toutes noz foretz à ce iourd’huy blondoyent
De mainte belle orange, & citron meurissant :
Que toute Arabe odeur soit noz champz remplissant,
Qu’en blez couuerts d’espicz noz campaignes iaunoyent.

Que de lait sauoureus noz riuages ondoyent,
Des vieus Chesnes suäntz soit le rous miel issant,
Renaisse vn gay Printempz noz prez embellissant :
Brief que plaines, & vaus, pleins de manne rosoyent.

Pleuuent les Cieus benins des parfums, & des fleurs,
Tiennent leurs bras oysifz les borgnes Marteleurs,
Dorme calme la Mer, Æol ses Ventz enserre.

Puis qu’auec ce beau iour on void naistre icy bas
Ce noble enfant Royal, qui doit en grand soulas
Seruir d’espoir au Ciel, d’ornement sur la terre !

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

Qve toutes noz foretz à ce iourd’huy blondoyent
De mainte belle orange, & citron meurissant :
Que toute Arabe odeur soit noz champz remplissant,
Qu’en blez couuerts d’espicz noz campaignes iaunoyent.

Que de lait sauoureus noz riuages ondoyent,
Des vieus Chesnes suäntz soit le rous miel issant,
Renaisse vn gay Printempz noz prez embellissant :
Brief que plaines, & vaus, pleins de manne rosoyent.

Pleuuent les Cieus benins des parfums, & des fleurs,
Tiennent leurs bras oysifz les borgnes Marteleurs,
Dorme calme la Mer, Æol ses Ventz enserre.

Puis qu’auec ce beau iour on void naistre icy bas
Ce noble enfant Royal, qui doit en grand soulas
Seruir d’espoir au Ciel, d’ornement sur la terre !

 

En ligne le 07/03/14.
Dernière révision le 08/03/19.