««« ven­dange »»»

« vendange » dans :
Du Bellay
1558
~ De fleurs, d’épis…

~#~














 

Vendange. Joyeuse, manne pourprée, douce, écu­meuse, molle, pendante, raisi­neuse, autom­nale, fruc­tueuse, recueil­lie, emmiel­lée, vineuse.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 272v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_551]
(texte modernisé).

[Vendangère. Cuve.]

[Vendangeur. Pressoir.]

[Voir aussi Cep de vigne, pampre, raisin, tonne­lier, vigne, vin.]






















«««  #  »»»

Vendange. Ioïeuse, manne pourpree, douce, escu­meuse, molle, pendante, raisi­neuse, autom­nale, fruc­tueuse, recueil­lie, emmiel­lee, vineuse.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 272v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_551]
(texte original).

[Vendangere. Cuue.]

[Vendangeur. Pressoir.]

[Voir aussi Cep de vigne, pampre, raisin, tonne­lier, vigne, vin.]