««« coing »»»

 

~#~














 

Coing. Barbu ou bar­be­lu, jaune, aigret, odo­rant ou odo­ri­fé­rant, cydo­nien, sau­vage, pom­meux, coton­né.

Les pommes de Coing furent pre­miè­re­ment appor­tées de Cydon ville de Can­die, et pour cela sont appe­lées Cydo­niennes. Elles sont pro­fi­tables à l’esto­mac, et pro­voquent à uri­ner, mais étant rôties au feu, elles sont plus amiables.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 63r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_132]
(texte modernisé).

[Voir aussi fruits ou frui­tages et citron, con­combre, fraise, orange, poé­trons, rai­sin…]


 

«««  #  »»»

Coing. Barbu ou bar­be­lu, iaune, aigret, odo­rant ou odo­ri­fe­rant, cydo­nien, sau­uage, pom­meus, coton­né.

Les pommes de Coing furent pre­mie­re­ment appor­tees de Cydon ville de Can­die, & pour cela sont appel­lees Cydo­niennes. Elles sont pro­fi­tables à l’esto­mach, & pro­uoquent à vri­ner, mais estant ros­ties au feu, elles sont plus amiables.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 63r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_132]
(texte original).

[Voir aussi fruits ou frui­tages et citron, con­combre, fraise, orange, poe­trons, rai­sin…]