Les Épithètes
de Maurice de La Porte (1571)
««« concombre »»»

 


~#~














 

Concombre. Froid, dangereux, jaune ou jaunâtre, longuet, malsain, doux, fade, recro­quillé, traînard, fiévreux, humide.

Natu­rel­lement ce fruit aime l’eau et hait l’huile.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 65r° [Gallica, N0050715_PDF_136]
(texte modernisé).























Concombre. Froid, dangereus, iaune ou iaunastre, longuet, mal-sain, doux, fade, recro­quillé, trainart, fieureus, humide.

Natu­rel­lement ce fruict aime l’eau & hait l’huille.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 65r° [Gallica, N0050715_PDF_136]
(texte original).