««« champ »»»

« champ » ou « champs » dans :
Phi­lieul
1548 [1555]
~ La mer n’a point… (Canz., 237) [strophe 4]
1555
~ Au ciel n’y a étoiles… (Canz., 312)
Du Bellay
1550
~ Ni par les bois…
1558
~ De fleurs, d’épis…
Muret
1552
~ Qui en la gaye saison…
Magny
1553 [1878]
~ J’étais tout prêt…
1557
~ Toujours la peste aux Grecs…
~ Doncques il sera vrai…
Pele­tier
1555
~ Celui qui fait aux champs…
Baïf
1555
~ Comme quand le printemps…
Jean de La Taille
1573
~ Quel plaisir puis-je avoir…
Gadou
1573
~ Plus la douce clarté…
~ On entend, en hiver…
Jo­delle
1574
~ Comme un qui s’est perdu…
Perrin
1574
~ Toujours au plain des champs…
Chante­louve
1576
~ Seine qui fais…
de Brach
1576
~ Mais qui pourrait compter…
~ Ni voir à mon retour…
Du Pré
1577
~ Que je cherche les champs…
La Jessée
1583
~ Que toutes nos forêts…
~ Ô guerre, ô paix…
~ Celui compte les feux…
~ Bienheureux l’an, et jour…
Blan­chon
1583
~ L’Amour, la Mort, le sort…
Cornu
1583
~ Plutôt du ciel astré…
Bi­rague
1585
~ Qui compte­ra les fleurs…
Isaac Habert
1585
~ Qui voudrait raconter…
Bris­set
1589
~ Moi, méchant, que je touche…
Las­phrise
1597
~ J’ai vu les belles fleurs…
~ Mon La Fuie, à ce coup…
Grisel
1599
~ Si vous comptez les flots…
Anne de Marquets
1605
~ Si on prise beaucoup…
Malde­ghem
1606
~ Tout ani­mal… (Canz., 22)
~ Tant d’ani­maux… (Canz., 237)

~#~



































«««  #  »»»