««« grésil­lon ou gril­lon »»»

« grillons » dans :
Certon
1620
~ Sous ce large peu­plier…

~#~














 

Grésil­lon ou Grillon. Dom­ma­geable, criard, petit, noir, four­nai­sier ou four­nier, cham­pêtre, menu, per­ni­cieux, cri­quant, ou cres­si­nant.

Cette bête aime les lieux chauds, et se trouve ordi­nai­re­ment ès fours des bou­lan­gers et pâtis­siers.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 117v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_241]
(texte modernisé).

[Voir aussi abeille, avette, cigale, four­mi, guêpes, mouches, pa­pil­lon, sau­te­reau ou sau­te­relle.]


 

«««  #  »»»

Gresi­lon ou Gril­lon. Dom­ma­geable, criard, petit, noir, four­nai­sier ou four­nier, cham­pestre, menu, per­ni­cieus, cri­quant, ou cres­si­nant.

Ceste beste aime les lieux chauds, & se trouue ordi­nai­re­ment és fours des bou­lan­gers & pas­ti­ciers.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 117v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_241]
(texte original).

[Voir aussi abeille, auette, cigale, four­mi, guespes, mouches, pa­pil­lon, saul­te­reau ou sau­te­relle.]