Les Épithètes
de Maurice de La Porte (1571)
««« manne »»»

« manne » dans :
La Jessée
1583
~ Que toutes nos forêts…

~#~














 




















Manne du ciel. Diuine, mielleuse ou emmiellee, celeste, douce, ambro­sine, sauou­reuse, nourri­ciere ou nourris­sante, succree, viande des dieux, immor­telle, rosine, deli­tieuse.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 157r° [Gallica, N0050715_PDF_320]
(texte original).

[Emmannee. Rosee.]

[Emmannees, I. remplies de manne. Mammelles.]

[Manne celeste. Miel.]

[Manne de la mer. Haren.]

[Manne pourpree. Vendange.]