««« a­nis »»»

« anis » dans :
Vauque­lin
1586 [1872]
~ Ciel, vous êtes cruel !…

~#~














 

Anis. Doux, fleu­ri, odo­rant ou odo­ri­fé­rant, sa­vou­reux.

L’Anis est fort com­mun, et sa graine encore plus com­mune.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 17v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_41]
(texte modernisé).

[Voir aussi fleur, plante et absinthe, ama­rante, amou­rettes, fume­terre, giro­flée, glaïeul, hysope, la­vande, lis, œil­let, pavot, pen­sées, rose, thym, vio­lette]


 

«««  #  »»»

Ani ou Anis. Doux, fleu­ri, odo­rant ou odo­ri­fe­rant, sa­uou­reus.

L’Anis est fort com­mun, & sa graine encores plus com­mune.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 17v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_41]
(texte original).

[Voir aussi fleur, plante et absynthe, ama­ranthe, amou­rettes, fume­terre, giro­flee, glaieul, hys­sope, la­uande, lis, oeil­let, pauot, pen­sees, rose, thym, vio­lette]



 

Liens

* On peut lire en ligne sur Gallica « De l’Anis », cha­pitre XIX, illus­tré d’une gra­vure colo­riée, des Com­men­taires très excel­lents de l’his­toire des plantes de Leo­narth Fuchs, tra­duits du latin et publiés chez Jacques Gazeau vers 1548.

Liens valides au 18/04/18.