««« pou­le »»»

« pou­lette » dans :
Du Buys
1585
~ De notre Odet…

~#~














 

Poule. Grasse, pon­neuse ou pon­ne­resse, œu­vée, utile, clo­clo­quante, tendre, gé­li­neuse, crê­tée, glous­sante, pri­vée. Le dimi­nu­tif Pou­lette.

La Poule est un oiseau domes­tique et vul­gaire, dont y en a de plu­sieurs cou­leurs, mais la tan­née ou rousse, ou qui a le pen­nage des ailes noir est la meil­leure.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
ff. 214v°-215r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_435_436]
(texte modernisé).

[Voir aussi œuf et aigle, alouette, autour, autruche, busard, caille, cane ou ca­nard, char­don­ne­ret, cigogne, colomb, co­lombe ou co­lom­belle, coq, coq d’Inde, cor­beau, cor­neille, coucou ou cocu, cygne, duc, éper­vier, fau­con, grue, héron, hibou, linot ou li­notte, marti­net, mi­lan, oie, oi­son, palombe, paon, passe­reau, pas­se­relle ou passe, péli­can, per­drix, per­ro­quet, pie, pi­geon, plon­geon, poussin, ramier, ros­si­gnol, sacre, tourte outour­te­relle, vau­tour…]


 

«««  #  »»»

Poule. Grasse, pon­neuse ou pon­ne­resse, œu­uee, vtile, clo­clo­quante, tendre, ge­li­neuse, cres­tee, glous­sante, pri­uee. Le dim. Pou­lette.

La Poule est vn oiseau domes­tique & vul­gaire, dont i en a de plu­sieurs cou­leurs, mais la tan­nee ou rousse, ou qui a le pen­nage des ailes noir est la meil­leure.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
ff. 214v°-215r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_435_436]
(texte original).

[Voir aussi oeuf et aigle, alouette, autour, austruche, busard, caille, cane ou ca­nart, char­don­ne­ret, cigogne, colomb, co­lumbe ou co­lum­belle, coq, coq d’Inde, cor­beau, cor­neille, coucou ou cocu, cygne, duc, esper­uier, fau­con, grue, heron, hibou, linot ou li­notte, martinet, mi­lan, oie, oi­son, palombe, paon, passe­reau, pas­se­relle ou passe, peli­can, per­dris, per­ro­quet, pie, pi­geon, plon­geon, poussin, ramier, ros­si­gnol, sacre, tourte ou tour­te­relle, vaul­tour…]



 

Liens

* On peut regar­der en ligne sur Gallica un « portrait de la Poule », f° 58v° des Portraits d’Oiseaux enri­chis de Qua­trains de Pierre Belon, parus en 1557.

Liens valides au 31/03/19.