Jean de LA JESSÉE (1551-?)
Plutôt en paix…
Anvers, Christofle Plantin, 1583.

«««

textes de
La Jessée

»»»


«««

dispo­sition du
pré­ambule
(vers 1-11)

»»»


«««

»»»


 

propos :
la constance dans
la haine

»»»

ouvrir sur Gallica : Les Jeunesses, livre II, p. 64.

Plutôt en paix vivront par grand merveille
Serpents, et Cerfs, plutôt s’accorderont
Limiers, et Daims : et plutôt s’aideront
L’Aigle, et Dragon, la Grenouille, et l’Abeille.

Plutôt seront en amitié pareille
Loups, et Brebis, et se caresseront
Cygne, et Renard : plutôt s’entr’aimeront
Corbeau, Milan, et Mustelle, et Corneille.

Plutôt encor d’un courage peu-fin
Iront ensemble et Baleine, et Dauphin,
Le Limaçon avec la Salamandre.

Qu’autre méchef, tant soit-il plein d’horreur,
Puisse amortir ma haine, et ma fureur :
L’homme assailli se doit-il pas défendre ?

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

Plutôt en paix vivront par grand merveille
Serpents, et Cerfs, plutôt s’accorderont
Limiers, et Daims : et plutôt s’aideront
L’Aigle, et Dragon, la Grenouille, et l’Abeille.

Plutôt seront en amitié pareille
Loups, et Brebis, et se caresseront
Cygne, et Renard : plutôt s’entr’aimeront
Corbeau, Milan, et Mustelle, et Corneille.

Plutôt encor d’un courage peu-fin
Iront ensemble et Baleine, et Dauphin,
Le Limaçon avec la Salamandre.

Qu’autre méchef, tant soit-il plein d’horreur,
Puisse amortir ma haine, et ma fureur :
L’homme assailli se doit-il pas défendre ?

 

En ligne le 14/07/07.
Dernière révision le 07/03/14.