Les Épithètes
de Maurice de La Porte (1571)
««« limier »»»

« limiers » dans :
La Jessée
1583
~ Plutôt en paix…

~#~














 

Limier. Acharné, poursuivant, gros, courageux, puissant, chasseur, ergoté, opi­niâtre, clabaudant, affamé, grommelant, retroussé, veneur, mordant, hérupé ou hérissé, forcenant, houppelu, bien-flairant, chercheur.

Cette sorte de chien est employée volontiers à découvrir et chasser le cerf et sanglier.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f°149 v° [Gallica, N0050715_PDF_305]
(texte modernisé).

[Limier. Chien.]

[Voir aussi dogue.]























Limier. Acharné, poursuiuant, gros, courageus, puissant, chasseur, ergoté, opi­niastre, clabaudant, affamé, grommelant, retroussé, veneur, mordant, herupé ou herissé, forcenant, houpelu, bien-flairant, chercheur.

Ceste sorte de chien est emploiee volontiers à descouurir & chasser le cerf & sanglier.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f°149 v° [Gallica, N0050715_PDF_305]
(texte original).

[Limier. Chien.]

[Voir aussi dogue.]