Salomon CERTON (1552-v. 1620)
L’épouvantable plant…

C

LEspouuantable plant des pointes de Memphis,
Le tortueux entour de la prison serree
Du fils de Pasiphaë’, Et la tour enferree
Que pour ta Danaë rude pere tu fis.

L’or, l’azur, & l’esmail des aislerons du fils,
De la fille à la mer : Et la plaine azuree
Qui prit iadis son nom de la lourde viree
Que sentit le voleur, Phœbus, que tu deffis.

Les Titans guerroyans dessous la troupe haute,
Et le Saturnien qui de foudres n’a faute
Sur leurs testes dardant son soulfre garde-Dieux :

Le fugitif de Troye, Et depuis, le bon homme
Qui la louue seura des batisseurs de Rome,
I’ay veu au peu de temps que i’ay fermé les yeux.

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

C

LEspouuantable plant des pointes de Memphis,
Le tortueux entour de la prison serree
Du fils de Pasiphaë’, Et la tour enferree
Que pour ta Danaë rude pere tu fis.

L’or, l’azur, & l’esmail des aislerons du fils,
De la fille à la mer : Et la plaine azuree
Qui prit iadis son nom de la lourde viree
Que sentit le voleur, Phœbus, que tu deffis.

Les Titans guerroyans dessous la troupe haute,
Et le Saturnien qui de foudres n’a faute
Sur leurs testes dardant son soulfre garde-Dieux :

Le fugitif de Troye, Et depuis, le bon homme
Qui la louue seura des batisseurs de Rome,
I’ay veu au peu de temps que i’ay fermé les yeux.

«««  lipogramme en C  »»»
 

En ligne le 04/12/13.
Dernière révision le 30/01/19.