««« fugi­tif ou fui­tif »»»

« fugitif » dans :
Certon
1620
~ L’épou­van­table plant…

~#~
















¶ « le fugi­tif de Troie » (Certon) : Énée
 

Fugitif ou Fuitif. Exi­lé, cou­pable, ban­ni, infâme, chas­sé, ou dé­chas­sé, sif­flé, van­né, mo­qué, hué, mi­sé­rable, va­ga­bond, pauvre, cri­mi­nel, peu­reux, léger, nui­tal.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 109r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_224]
(texte modernisé).

[Fugitif /-ive. Énée, Médée, Saturne.]

[Fuitif /-ive /-s. An ou année, biche, cerf, che­val, chèvre, che­vreuil, daim, Énée, fère, mois, pieds, serf, ser­vant ou ser­vi­teur, temps.]

[Voir aussi fuite.]


 

«««  #  »»»

Fugitif ou Fuitif. Exilé, coul­pable, bani, infame, chas­sé, ou de­chas­sé, sif­flé, van­né, mo­qué, hué, mi­se­rable, va­ga­bond, pauure, cri­mi­nel, paou­reus, leger, nui­tal.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 109r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_224]
(texte original).

[Fugitif /-iue. Ænee, Medee, Saturne.]

[Fuitif /-iue /-s. Ænee, an ou annee, biche, cerf, che­ual, cheure, che­ureil, dain, fere, mois, pieds, serf, ser­uant ou ser­ui­teur, temps.]

[Voir aussi fuite.]