««« œuvre ou ou­vrage »»»

« ouvrage », « œuvre », « ouvrages » ou « œuvres » dans :
Du Bellay
1549
~ Fasse le Ciel…
1558
~ Sur la croupe d’un mont…
1569
~ Comme de fleurs…
Ron­sard
1552
~ Ce ris plus doux…
Muret
1552
~ Qui en la gaye saison…
Tahu­reau
1554 [1870]
~ Plutôt le chariot…
Pele­tier
1555
~ Celui qui fait aux champs…
Pas­quier
1555
~ Rien ne me plaît…
Magny
1557
~ J’ai dit cent fois, Pascal…
Grévin
1561
~ Je me ris de ce monde…
Jo­delle
1574
~ Je suis dedans Paris…
Gou­lart
1574
~ Le ciel, nature, l’art…
La Jessée
1583
~ Je n’égale mes soins…
Blan­chon
1583
~ Celui qui nombre­rait…
Isaac Habert
1585
~ Quand je te veux louer…
d’Avost
1587
~ L’Or de ces beaux cheveux…

~#~














 

Œuvre ou Ouvrage. Labo­rieux, plain, solide, ingé­nieux, diffi­cile, arti­fi­ciel, subtil, divin, admi­rable, déda­lien, gentil, étof­fé, myro­nien, excel­lent, ini­mi­table, pénible, apel­lien, éla­bo­ré, utile, indus­trieux.

Ces deux mots sont mascu­lins et fémi­nins.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 182r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_370]
(texte modernisé).

[Œuvre admi­rable. Soie.]

[Œuvre de longue haleine. Iliade.]

[Ouvrage limo­neux. Homme.]

[Ouvrage martial. Canon.]

[Ouvré /-s. Chapi­teau, cordon, gants, lambris, linge, tapis ou tapis­se­rie.]

[Voir aussi gaze.]






















«««  #  »»»

Oeuure ou Ouurage. Labo­rieus, plain, solide, inge­nieus, diffi­cile, arti­fi­ciel, subtil, diuin, admi­rable, deda­lien, gentil, estof­fé, myro­nien, excel­lent, ini­mi­table, penible, apel­lien, ela­bou­ré, vtile, indus­trieus.

Ces deux mots sont masc. & femi.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 182r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_370]
(texte original).

[Œuure admi­rable. Soie.]

[Œuure de longue aleine. Iliade.]

[Ouurage limon­neus. Homme.]

[Ouurage martial. Canon.]

[Ouuré /-ez. Chapi­teau, cordon, gans, lambris, linge, tapis ou tapis­se­rie.]

[Voir aussi gaze.]