Joachim DU BELLAY
(1522-1560)
Dernier poème en ligne :
1549 : Ô faible Esprit…

ce corps, ce tout, bref cette plus qu’humaine
douce beauté si cruellement belle






 

svr le tombeau de
Ioachim Du Bellay

Icy git Du Bellay qui par l’Arrest des cieux
Mourut au bord de Seine, & nasquit dessus Loire:
Mais passant si son nom ne t’est encor notoire,
Ie croy que tu nasquis sans aureille & sans yeux.

Certe ainsi que iadis les Gaulois nos ayeulx
Auec les Espagnols incitez de la gloire
D’vn Tite-Liue autheur de la Romaine histoire,
Vinrent à Rome exprés pour le cognoistre mieux

(Car tant estoit prisé le sçauoir d’vn seul homme
Qu’vne gent lors barbare, & d’vn lieu si lointain
Vint à Rome pour voir autre chose que Rome:)

Aussi delà la mer dont la terre est enclose,
Voire de l’isle Thule, on viendra pour certain
Voir quelque iour la tombe où Du Dellay repose.

Jacques de LA TAILLE, Recueil des Inscriptions, Anagrammatismes et autres Œuvres,
in Jean de LA TAILLE [frère du précédent], Saül le furieux, & autres œuvres du même auteur,
Paris, Federic Morel, 1572
[Gallica, N0071364_ PDF_159_160].





Liens

Éditions en ligne

* L’édition originale de L’Olive de 1549 est consultable en ligne et télé­chargeable en mode images dans les Biblio­thèques Virtuelles Humanistes du Centre d’Etudes Supé­rieures de la Renais­sance de l’Univer­sité de Tours.

Liens valides au 17/02/14.

* Les transcriptions des deux premières éditions de L’Olive (1549 et 1550) (format RTF) peuvent être télé­chargées à partir de la page Agrégation 2008 : Du Bellay du site La Satire et la Poésie Satyrique.

Liens non valides au 17/02/14.

Études en ligne

* On peut télé­charger en format PDF « D’un cygne absent : poétique de l’allusion dans L’Olive de Du Bellay », article de Cécile Alduy, du Department of French and Italian de Stanford Univer­sity.

Liens valides au 17/02/14.

* Sur Le Songe de 1558, On peut lire « De votre monarchie un bienheureux présage » : le Songe de Du Bellay et le rêve impérial français, article d’Anne Carrols publié dans Les Chantiers de la Création, revue en ligne des doctorants en Langues, Lettres et Arts de l’Uni­ver­sité d’Aix-Marseille.

Liens valides au 18/02/14.

* On peut lire en ligne, de Rémy de Gourmont, Du Bellay grammairien, extrait des Promenades philo­sophiques parues en 1905, dans une page des Amateurs de Rémy de Gourmont.

Liens valides au 17/02/14.




En ligne le 03/03/05.
Dernière révision le 14/05/16.