Les Épithètes
de Maurice de La Porte (1571)
««« labyrinthe »»»

« labyrinthe » dans :
Ronsard
1552
~ Par un destin…
La Jessée
1583
~ Qui comme une Ariane…

~#~
















¶ « Le tortueux entour de la prison serrée / Du fils de Pasiphæ » (Certon)


source du commentaire :
# Muret, 1553.
 

Labyrinthe. Dédalien, secret, marbrin, tournant ou tournoyant, manoir subtil, fâcheux, détourné, crétois, ingénieux, voûté, égyptien, merveilleux, obscur, monstrueux, aveuglé, dépense superflue, malaisé.

Labyrinthe est un lieu fait de tel arti­fice qu’à grand peine en peut-on sortir y étant une fois entré. Pline dit qu’il y en a eu quatre princi­pa­lement renommés, à savoir, celui d’Égypte, de Crète, de Lemne, et d’Italie. Tous lesquels étaient de pierre lissée et marbrée, faits en voûte et en arcades.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
ff. 142v°-143r° [Gallica, N0050715_PDF_291_292]
(texte modernisé).

[Labyrinthéan /-éannes. Dédale, Mino­taure, ténèbres.]

[Voir aussi Ariane, Pasiphe, Thésée…]























Labyrinth ou Labyrinthe. Dedalien, secret, marbrin, tournant ou tournoiant, manoir subtil, facheus, destourné, cretois, ingenieus, vousté, ægiptien, merueilleus, oscur, monstrueus, aueuglé, despense superflue, mal-aisé.

Labyrinth est vn lieu fait de tel arti­fice qu’à grand peine en peut on sortir i estant vne fois entré. Pline dit qu’il i en a eu quatre princi­pa­lement renommez, à sçauoir, celui d’Ægipte, de Crete, de Lemne, et d’Italie. Tous lesquels estoient de pierre lissee & marbree, faits en vouste et en arcades.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
ff. 142v°-143r° [Gallica, N0050715_PDF_291_292]
(texte original).

[Labyrinthean /-eannes. Dedale, Mino­taure, tenebres.]

[Voir aussi Ariadne, Pasiphe, Thesee…]