Les Épithètes
de Maurice de La Porte (1571)
««« Harpie »»»

« Harpie /-s » ou « oiseaux ravisseurs » dans :
Jodelle
1574
~ Ne les a-t-on pu donc…
Hesteau
1578
~ Passants ne cherchez plus…
Joseph Du Chesne
1584
~ Ô Lèthe sommeilleux…

~#~
















oiseaux ravis­seurs

voir aussi
« Harpies » selon
# Martin, 1544.
 

Harpie. Gourmande, sale, cruelle, famé­lique ou fameil­leuse, pillarde, vilaine, ravis­sante, race thyphéanne, insa­tiable, méchante, ventreuse ou ventrue, friande, punaise, englou­tis­sante, infecte, monstru­euse, ailée, phiné­anne, puante, affamée, légère, volante, avide, immonde, stympha­lide.

Les Harpies étaient oiseaux monstrueux, ayant visage de pucelle, les mains crochues, le ventre grand à merveille, et une perpé­tuelle faim.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 122v° [Gallica, N0050715_PDF_251]
(texte modernisé).

[Gourmande harpie. Courtisan.]

[Harpie. Avarice, jalousie.]

[Harpienne. Griffe.]

[Voir aussi Phinée, Zèthe.]







Jehan MARTIN, 1544.


Harpies furent filles de Neptune et de la terre, volatiles, ayant forme féminine jusques à la moitié, la reste de serpent, et les griffes merveil­leu­sement crochues. Elles se tenaient en Stymphale, qui est un lac d’Arcadie. Leurs noms furent Aello, Ocypète, Celeno, et Thyella, qui signifient Orgueil, Avarice, Rapine, et Envie.

Jehan MARTIN, « Exposition de plusieurs mots contenus en ce livre, dont l’intelligence n’est commune »
in L’Arcadie de Messire Jacques Sannazar,
mise d’Italien en Français, 1544,
ff. 121v°-122r° [Gallica, N0110564_PDF_242_243]
(texte modernisé).







Harpie. Gourmande, sale, cruelle, fame­lique ou fameil­leuse, pillarde, vilaine, rauis­sante, race thypheanne, insa­tiable, meschante, ventreuse ou ventrue, friande, punaise, englou­tis­sante, infecte, monstru­euse, ailee, phine­anne, puante, affamee, legere, volante, auide, immunde, Stympha­lide.

Les Harpies estoient oiseaus monstrueux, aians visaige de pucelle, les mains crochues, le ventre grand a merueilles, & vne perpe­tuelle faim.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 122v° [Gallica, N0050715_PDF_251]
(texte original).

[Gourmande harpie. Courtisan.]

[Harpie [+harpye]. Auarice, ialousie.]

[Harpienne. Griffe.]

[Voir aussi Phinee, Zethe.]








Iehan MARTIN, 1544.


Harpyes furent filles de Neptune & de la terre, uolatiles, ayans forme feminine iusques a la moytié, la reste de serpent, & les griffes merueil­leu­sement crochues. Elles se tenoient en Stymphale, qui est un lac d’Arcadie. Leurs noms furent Aello, Ocypete, Celeno, et Thyella, qui signifient Orgueuil, Auarice, Rapine, & Enuie.

Iehan MARTIN, « Exposition de plusieurs motz contenuz en ce liure, dont l’intelligence n’est commune »
in L’Arcadie de Messire Iaques Sannazar,
mise d’Italien en Francoys, 1544,
ff. 121v°-122r° [Gallica, N0110564_PDF_242_243]
(texte original).