Les Épithètes
de Maurice de La Porte (1571)
««« Zèthe »»»

« Zéthès » dans :
Jodelle
1574
~ Ne les a-t-on pu donc…

~#~














 

Zèthe. Enfant de Borée, vite, haut-volant, léger, race aqui­lo­nienne, empenné ou emplumé, frère de Calaïs, boréal ou boréan, ailé, jasonien.

Zèthe fut fils de Borée et d’Orithye, et frère de Calaïs. Ces deux frères étant de la bande de Jason quand il fit le voyage en Colches pour recouvrer la toison d’or, déli­vrèrent Phinée de la peine en laquelle il était, chassant les Harpies qui lui ravissaient et infectaient sa viande.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
ff. 283v°-284r° [Gallica, N0050715_PDF_575_576]
(texte modernisé).























Zethe. Enfant de Boree, viste, haut-uolant, leger, race aqui­lo­nienne, empenné ou emplumé, frere de Calais, boreal ou borean, ailé, iasonien.

Zethe fut fils de Boree & d’Orithyre, & frere de Calais. Ces deux feres estans de la bande de Iason quand il fit le voiage en Colches pour recouurer la toison d’or, deli­urerent Phinee de la peine en laquelle il estoit, chassans les Harpyes qui lui rauissoient & infectoient sa viande.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
ff. 283v°-284r° [Gallica, N0050715_PDF_575_576]
(texte original).