Les Épithètes
de Maurice de La Porte (1571)
««« Cassandre »»»

« Cassandre » dans :
La Péruse
1555
~ Cassandre vit …
Bugnyon
1557
~ Macrin sa Gélonis…
Blanchon
1583
~ Si ma plume pouvait…

~#~














 

Cassandre. Chaste, prophète, prophé­tisse ou prophé­tique, furieuse, insensée, pria­mide, troyenne, sœur de Pâris, incroyable, effrénée, iliaque.

Cassandre, autrement nommée Alexandre, fut fille à Priam roi des Troyens, de laquelle Phébus étant fort amoureux lui promit de se soumettre à son plaisir, s’il lui donnait la puissance de prédire les choses futures, ce qu’il fit. Ayant obtenu ce qu’elle voulait elle se moqua de lui, de quoi indigné il ajouta ce malheur, qu’encore qu’elle dît vrai jamais personne ne la croirait. Tellement que combien qu’elle prédît longtemps devant les cala­mités que les Troyens endu­reraient s’ils recevaient Hélène, et encore après s’ils recevaient le cheval de bois dans lequel les Grecs étaient enclos, toutefois on ne lui ajouta jamais foi. De notre temps Monsieur de Ronsard gentil­homme Vendômois éper­dument ravi de la beauté d’une sienne dame appelée Cassandre, il l’a par ses doctes vers si hautement célébrée que le ciel même l’a entendu, de sorte que jamais la mort ne pourra d’un tel nom effacer la mémoire.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f°48r°v° [Gallica, N0050715_PDF_102_103]
(texte modernisé).

[Voir aussi Hector, Pâris, Polyxène et Briséis, Homère, Iliade, Troie.]

[Voir aussi Corinne, Laure, Méline]























Cassandre. Chaste, prophete, prophe­tise ou prophe­tique, furieuse, insensee, pria­mide, troienne, sœur de Paris, incroiable, effrenee, iliaque.

Cassandre, autrement nommee Alexandre, fut fille à Priam roi des Troïens, de laquelle Phœbus estant fort amoureus lui promit de se soubmettre à son plaisir, s’il lui donnoit la puissance de predire les choses futures, ce qu’il fit. Aiant obtenu ce qu’elle vouloit elle se moqua de lui, dequoi indigné il adiousta ce malheur, qu’encores qu’elle dit vrai iamais personne ne la croiroit. Tellement que combien qu’elle predit long temps deuant les cala­mités que les Troïens endu­reroient s’ils recevaient Helene, & encores apres s’ils receuoient le cheual de bois dans lequel les Grecs estoient enclos, toutesfois on ne lui adiousta iamais foi. De nostre temps Monsieur de Ronsard gentil­homme Vandomois esper­dument raui de la beauté d’vne sienne dame appellee Cassandre, il l’a par ses doctes vers si hautement celebree que le ciel mesmes l’a entendu, de sorte que iamais la mort ne pourra d’vn tel nom effacer la memoire.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 48r°v° [Gallica, N0050715_PDF_102_103]
(texte original).

[Voir aussi Hector, Paris, Polyxene et Briseis, Homere, Iliade, Troie.]

[Voir aussi Corinne, Laure, Meline]