««« Poly­xène »»»

Hécube : « ma fille est immo­lée » dans :
Robert Gar­nier
1579
~ Que les rocs Capha­rés…

~#~














 

Polyxène. Chaste, pria­mide, troyenne, coura­geuse.

Achille étant amou­reux de Polyxène, fille à Priam, et d’Hécube, promit aux Troyens de faire lever le siège des Grecs de devant leur ville, si on voulait la lui donner en mariage : Ce qu’ils feignirent lui accor­der, de sorte que se fiant en eux, ainsi comme il était dans le temple d’Apol­lon pour solen­ni­ser ce mariage, il fut tué d’un coup de flèche par Pâris. Elle puis après pour satis­faire au comman­de­ment de l’ombre d’Achille, fut décol­lée sur le tombeau d’icelui, donnant témoi­gnage de sa chaste­té, même en mourant prenant garde soigneu­se­ment à tomber, telle­ment que les parties que nature a voulu cacher, ne fussent aucu­ne­ment décou­vertes.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
ff. 212v°-213r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_431_432]
(texte modernisé).

[Voir aussi Pyrrhe et Cassandre, Hector.]






















«««  #  »»»

Polyxene. Chaste, pria­mide, troienne, coura­geuse.

Achille estant amou­reus de Polyxene, fille à Priam, & d’Hecube, promit aux Troiens de faire lever le siege des Grecs de deuant leur ville, si on vouloit la lui donner en mariage : Ce qu’ils feignirent lui accor­der, de sorte que se fiant en eux, ainsi comme il estoit dans le temple d’Apol­lon pour solen­ni­ser ce mariage, il fut tué d’vn coup de fleche par Paris. Elle puis apres pour satis­faire au comman­de­ment de l’ombre d’Achille, fut decol­lee sur le tombeau d’icelui, donnant tesmoi­gnage de sa chaste­té, mesmes en mourant prenant garde soigneu­se­ment à tomber, telle­ment que les parties que nature a voulu cacher, ne fussent aucu­ne­ment descou­uertes.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
ff. 212v°-213r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_431_432]
(texte original).

[Voir aussi Pyrrhe et Cassandre, Hector.]