Les Épithètes
de Maurice de La Porte (1571)
««« Romains »»»

« Romain » ou « Romains » dans :
Tyard
1549
~ Doux de ces yeux…
Jodelle
1574
~ Sapphon la docte Grecque…
Blanchon
1583
~ J’aurais plus tôt compté…

~#~
















¶ « le grand Romain, qui aima mieux s’occire » (Tyard) = Caton le Jeune
 

Romains. Belli­queux, superbes, alba­niens, graves, ambi­tieux, martiaux, indomp­tables, domi­na­teurs du monde, auso­niens, redou­tés, invin­cibles.

Aupara­vant que la ville de Rome fût bâtie, les Alba­nais qui avaient un roi nommé Phocas habi­taient ce pays-là. Et pource qu’il n’y a si petit histo­rio­graphe lequel ne traite des guerrières prouesses de ce peuple, je serai dipen­sé d’en parler : joint aussi qu’il est à un chacun notoire, comme tout le monde a branlé sous son empire.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 232v° [Gallica, N0050715_PDF_471]
(texte modernisé).

[Ancêtre des Romains. Énée.]

[Voir aussi Grecs, Parthes, Scythes et Alle­mands, Arabes, Écos­sais, Espagnols, Éthio­piens, Floren­tins, Français, Mores, Sici­liens, Suisses, Turcs, Véni­tiens…]























Romains ou Rommains. Belli­queus, superbes, alba­niens, graues, ambi­tieus, martiaus, indomp­tables, domi­na­teurs du monde, auso­niens, redou­tez, inuin­cibles.

Aupara­uant que la ville de Romme fut bastie, les Alba­nois qui auoient vn roi nommé Phocas habi­toient ce païs la. Et pource qu’il n’y a si petit histo­rio­graphe lequel ne traicte des guerrieres proesses de ce peuple, ie serai dipen­sé d’en parler: ioint aussi qu’il est à vn chacun notoire, comme tout le monde a branlé soubs son empire.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 232v° [Gallica, N0050715_PDF_471]
(texte original).

[Ancestre des Romains. Ænee.]

[Voir aussi Grecs, Parthes, Scythes et Æthio­piens, Ale­mans, Arabes, Escos­sois, Espa­gnols, Floren­tins, François, Mores, Sici­liens, Suisses, Turcs, Veni­tiens…]