Rémy BELLEAU (1528-1577)
Ainsi que les lauriers sans feuilles…
Paris, Gilles Gilles, 1572.

[…] 

Ainsi que les lauriers sans fueilles,
Sans cire & sans miel, les abeilles,
Auril sans fleurs, Aoust sans chaleur,
La mer sans poissons & sans voilles,
Et la nuit brune sans estoilles,
Perdent leur grace, & leur honneur:
 

Tout ainsi le lit pert sa grace,
Si l’Amour n’y trouue sa place,
Car c’est lá, oú ce dieu oyseau,
Couue, pond, & porte bechée,
A la ieune & tendre nichée,
Qui se chauffe de son flambeau.

[…] 

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

[…] 

Ainsi que les lauriers sans fueilles,
Sans cire & sans miel, les abeilles,
Auril sans fleurs, Aoust sans chaleur,
La mer sans poissons & sans voilles,
Et la nuit brune sans estoilles,
Perdent leur grace, & leur honneur:
 

Tout ainsi le lit pert sa grace,
Si l’Amour n’y trouue sa place,
Car c’est lá, oú ce dieu oyseau,
Couue, pond, & porte bechée,
A la ieune & tendre nichée,
Qui se chauffe de son flambeau.

[…] 

 

En ligne le 22/04/13.
Dernière révision le 19/01/19.