««« scep­tre »»»

« sceptre » ou « sceptres » dans :
Jamyn
1575
~ Ô belle et blanche main…
Du Pré
1577
~ Rien n’est vu perma­nent…
Du Monin
1585
~ De Jupin, Mars, Phébus…

~#~














 

Sceptre. Royal, puissant, redou­té, impé­rieux ou im­pé­rial, magni­fique, doré, glo­rieux, aiman­tin, grave, sublime, victo­rieux, hono­rable, mena­çant, envié, gemmeux, ivoi­rin, superbe, pom­peux.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 241r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_488]
(texte modernisé).

[Ensceptré. Roi, trident.]

[Ôte-sceptre. Discorde.]

[Porte-sceptre. Bacchus, Junon, Jupin ou Ju­pi­ter, roi.]

[Sceptrée. Junon.]

[Voir aussi couronne et marotte.]






















«««  #  »»»

Sceptre. Roial, puissant, redou­té, impe­rieus ou im­pe­rial, magni­fique, doré, glo­rieus, aiman­tin, graue, sublime, victo­rieus, honno­rable, mena­çant, enuié, gemmeus, iuoi­rin, superbe, pom­peus.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 241r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_488]
(texte original).

[Enscep­tré. Roi, trident.]

[Oste sceptre. Discorde.]

[Porte-sceptre. Bacchus, Iunon, Iuppin ou Iup­pi­ter, roi.]

[Sceptree. Iunon.]

[Voir aussi couronne et marotte.]