Jean de LA JESSÉE (1551-?)
Va cruelle Érinnys…
Anvers, Christofle Plantin, 1583.

«««

textes de
La Jessée

»»»


«««

dispo­sition du
pré­ambule
(vers 6-7)

»»»


«««

»»»


«««

propos :
la constance dans l’amour

»»»

 

[…] 

Va cruelle Erinnys, que i’ay si fort cherie,
Va-t’en, & m’abandonne! au pis ie tourneray
Mon respet en desdaing, mon ardeur en Furie:
Et pour te contr’aymer les Ombres i’armeray.

Mais non, ma Belle, non! plustot mon corpz sans ame,
Le Soleil sans chaleur, Thetis sans eaus sera,
Que ie te laisse icy, pour suyure vne autre Dame:
La mort la seule mort ma foy variera.



On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

 

[…] 

Va cruelle Erinnys, que i’ay si fort cherie,
Va-t’en, & m’abandonne ! au pis ie tourneray
Mon respet en desdaing, mon ardeur en Furie:
Et pour te contr’aymer les Ombres i’armeray.

Mais non, ma Belle, non! plustot mon corpz sans ame,
Le Soleil sans chaleur, Thetis sans eaus sera,
Que ie te laisse icy, pour suyure vne autre Dame:
La mort la seule mort ma foy variera.




 

En ligne le 09/04/08.
Dernière révision le 09/10/12.