««« cor­dage et corde »»»

« corde », « cor­dages » ou « cor­dage », « cor­deau », « cor­delles » ou « cor­delle », « cordes » dans :
Tahu­reau
1554 [1870]
~ Main, douce main…
Bu­gnyon
1557
~ Ni le doux chant…
Hes­teau
1578
~ Ta vertu, ta bonté…
Blan­chon
1583
~ Le Printemps gra­cieux… [strophes 5 et 8]
Las­phrise
1597
~ Ton poil, ton œil, ta main…
Claude Gar­nier
1609
~ Mes ans plus beaux…
d’Aubi­gné
1616
~ La flûte qui joua…

~#~














 

Cordage et Corde. Retors, liant, mari­nier, noueux, étrei­gnant, chanu­reux, entor­til­lé, serrant, bate­lier, fort, roide, tortueux, ancrier, c.-à-d. servant à une ancre. Les dimi­nu­tifs Cordeau et Corde­lette.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 67v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_141]
(texte modernisé).

[Cordée. Racine.]

[Cordelé /-s. Cheveux, lien.]

[Cordelière. Chandelle.]

[Encordé /-ée. Arc, nau, nave, navire ou nef, pressoir.]

[Encorde­lé. Garrot.]






















«««  #  »»»

Cordage & Corde. Retors, liant, mari­nier, noüeus, estrai­gnant, chanu­reus, entor­til­lé, serrant, baste­lier, fort, roide, tortueus, ancrier, I. seruant à vn ancre. Les dim. Cordeau & Corde­lette.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 67v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_141]
(texte original).

[Cordee. Racine.]

[Cordelé /-ez. Cheueus, lien.]

[Cordeliere. Chandelle.]

[Encordé /-ee. Arc, nau, naue, nauire ou nef, pressoir.]

[Encordelé. Garrot.]