««« ra­cine »»»

« ra­cine » dans :
Saint-Gelais
1547
~ J’ai trop de peine…
Du Bellay
1549
~ Ces Cheveux d’or sont les Liens…
1558
~ Sur la croupe d’un mont…

~#~














 

Racine. Basse, tendre, rameuse, perru­quée, éparse, noire, profonde, terrestre, morne, tortueuse, vive, cheve­lue, oblique, cordée, torte, velue, terreuse, capil­laire, têtue, rabo­teuse, enfouie, sauvage, rampante, vigou­reuse, traînarde, rabou­grie, puissante, entre­la­cée, ronde, odo­rante. Le dimi­nu­tif Raci­nette.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 224v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_455]
(texte modernisé).

[Enraci­né /-ée. Douleur, haine, mal ou ma­la­die.]

[Racine de Jessé. Jésus-Christ.]

[Racineux /-euse. Lierre, plante, surgeon, vigueur.]






















«««  #  »»»

Racine. Basse, tendre, rameuse, perru­quee, esparse, noire, profonde, terrestre, morne, tortueuse, viue, cheue­lue, oblique, cordee, torte, velue, terreuse, capil­laire, testue, rabo­teuse, enfouïe, sauuage, rampante, vigou­reuse, trainarde, rabou­grie, puissante, entre­las­see, ronde, odo­rante. Le dim. Raci­nette.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 224v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_455]
(texte original).

[Enraci­né /-ee. Douleur, haine, mal ou ma­la­die.]

[Racine de Iessé. Iesus Christ.]

[Racineus /-euse. Lierre, plante, surgeon, vigueur.]