Roland BRISSET (1560-1643 ?)
Quel nouveau changement !…
Tours, Claude de Montr’œil et Jean Richer, 1589.

«««

textes de
Brisset

»»»


 

 
 
 

 


«««

»»»


«««

propos :
la cons­tance dans la haine

»»»

[…] 
Thy. Quel nouueau changement! Mon frere aime Thyeste!
Plustost l’onde courra sur la voute celeste,
Plustost dessus la mer les moissons iauniront,
Et plustost dedans l’air les poissons volleront,
Plustost les oisillons aux aisles peinturées,
Nageront dans le sein des ondes azurées,
Plustost se calmera le flot Sicilien,
Plustost ne seront qu’vn, & le mal & le bien:
Plustost s’acordera la mort auec la vie,
La guerre, auec la paix: l’amour auec l’enuie.

[…] 
 
 

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

[…] 
Thy. Quel nouueau changement! Mon frere aime Thyeste!
Plustost l’onde courra sur la voute celeste,
Plustost dessus la mer les moissons iauniront,
Et plustost dedans l’air les poissons volleront,
Plustost les oisillons aux aisles peinturées,
Nageront dans le sein des ondes azurées,
Plustost se calmera le flot Sicilien,
Plustost ne seront qu’vn, & le mal & le bien:
Plustost s’acordera la mort auec la vie,
La guerre, auec la paix: l’amour auec l’enuie.

[…] 
 
 

 

En ligne le 28/06/12.
Dernière révision le 13/05/18.