««« Ti­tye »»»

« Ti­tye » dans :
Bi­rague
1585
~ Plutôt les pâles Sœurs…
Claude Gar­nier
1609
~ Quelle splen­deur…

~#~
















◊ « d’un vautour le repas » (Ronsard)


Source du commen­taire : Muret, 1553
 

Titye. Fier, terre-né, grand, hi­deux, vi­lain, las­cif, in­fâme, mi­sé­rable, pail­lard.

Titye fils de Jupi­ter pour avoir voulu forcer La­tone, il fut tué à coups de sa­gettes par Apol­lon et Diane, et après aux enfers éten­du de son long. Et dit-on qu’il couvre de son corps quatre ar­pents et demi de terre, et là le Vautour lui ronge per­pé­tuel­le­ment le foie.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 263v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_533]
(texte modernisé).

[Voir aussi Prométhée et les sup­pli­ciés in­fer­naux : les Bé­lides, Ixion, Si­syphe, Tan­tale ; voir encore Phi­née et Pha­la­ris.]






















«««  #  »»»

Titye. Fier, terre-né, grand, hi­deus, vi­lain, las­cif, in­fame, mi­se­rable, pail­lard.

Titye fils de Iupi­ter pour auoir voulu for­cer Latone, il fut tué à coups de sa­gettes par Apol­lon & Diane, & apres aux en­fers esten­du de son long. Et dit on qu’il couure de son corps quatre ar­pens & demi de terre, & là le Vau­tour lui ronge per­pe­tuel­le­ment le foïe.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 263v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_533]
(texte original).

[Voir aussi Promethee et les sup­pli­ciés in­fer­naux : les Be­lides, Ixion, Si­syphe, Tan­tale ; voir encore Phi­nee et Pha­la­ris.]