««« Si­rènes »»»

« Sirène » ou « pipeuses sœurs » dans :
Phi­lieul
1548 [1555]
~ Grâces qu’à peu… (Canz., 213)
Le Caron
1554
~ Ni les honneurs…
Magny
1557
~ Ces beaux cheveux dorés…
Bi­rague
1585
~ Un poil blond enla­cé…
Guy de Tours
1598 [1878]
~ On ne voit tant…

~#~
















¶ « les trois pipeuses sœurs » (Le Caron)

 

Sirènes. Amy­cléennes, chante­resses, douces, blandis­santes, fraudu­leuses, aché­loïdes, sici­liennes, trompe­resses, iné­vi­tables, mali­cieuses, légères, mélo­dieuses, charme­resses, mari­times, vaga­bondes, nouantes, fameuses.

Selon que racontent les poètes, les Sirènes furent filles du fleuve Aché­loïs, et d’une des Muses (les uns disent de Calliope, les autres de Terpsi­chore) ayant le haut du corps en forme de pucelles. Leur nom était Parthé­nope, Lygie, Leuca­sie. Elles se tenaient en une île de la mer sici­lienne nommée l’Île fleurie, et chantaient merveil­leu­se­ment bien, de sorte qu’elles allé­chaient les nauto­niers par la douceur de leurs chants, et les tiraient en des détroits de mer où ils péris­saient.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 254v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_515]
(texte modernisé).

[Sirène du bocage. Rossi­gnol.]

[Siréné­an. Chant et chan­son.]

[Voir aussi Ulysse.]






















«««  #  »»»

Syrenes. Amy­cleennes, chante­resses, douces, blandis­santes, fraudu­leuses, ache­loides, sici­liennes, trompe­resses, ine­ui­tables, mali­tieuses, legeres, melo­dieuses, charme­resses, mari­times, vaga­bondes, noüantes, fameuses.

Selon que racontent les poëtes, les Syrenes furent filles du fleuue Ache­lois, & d’vne des Muses (les vns disent de Calliope, les autres de Tersi­chore) aians le haut du corps en forme de pucelles. Leur nom estoit Parthe­nope, Lygie, Leuca­sie. Elles se tenoient en vne isle de la mer sici­lienne nommee l’Isle fleurie, & chantoient merueil­leu­se­ment bien, de sorte qu’elles alle­choient les nauton­niers par la douceur de leurs chants, & les tiroient en des destroits de mer où ils peris­soient.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 254v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_515]
(texte original).

[Sereine du bocage. Rossi­gnol.]

[Sirenean. Chant & chan­son.]

[Voir aussi Vlysse.]








Liens

* On peut lire l’article SIRÈNES du Diction­naire de Darem­berg et Saglio (1877) sur le site Méditerranées.

Ce Diction­naire des Anti­qui­tés grecques et romaines est inté­gra­le­ment acces­sible en mode images et faci­le­ment consul­table sur le site conçu par des ensei­gnants d’histoire de l’Uni­ver­si­té de Toulouse Le Mirail.

Liens valides au 26/11/18.