««« ci­té »»»

« cités » ou « cité » dans :
Salel
1545
~ Et quant aux dons…
de Brach
1576
~ Mais qui pourrait comp­ter…
Robert Gar­nier
1579
~ Que les rocs Capha­rés…
Du Buys
1585
~ Comme souvent la main…
Pontay­me­ri
1594
~ Plutôt je nombre­rais…
Malde­ghem
1606
~ Tant d’ani­maux… (Canz., 237)
Claude Gar­nier
1609
~ Ni mont, ni roc…
d’Aubi­gné
[1874]
~ Piéça ton natu­rel…

~#~














 

Cité. Popu­leuse ou peu­pleuse et peu­plée, forte, belle, poli­cée, bour­geoise, civile, franche, noble, riche, libre.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 61v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_129]
(texte modernisé).

[Cité de David, sainte cité. Jéru­sa­lem.]

[Voir aussi citoyen et vil­lage, ville.]


 

«««  #  »»»

Cité. Popu­leuse ou peu­pleuse & peu­plee, forte, belle, poli­cee, bour­geoise, ciuile, franche, noble, riche, libre.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 61v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_129]
(texte original).

[Cité de Dauid, sainte cité. Hieru­sa­lem.]

[Voir aussi citoien et vil­lage, ville.]