Vasquin PHILIEUL (1522-?)
Je n’eus jamais…
Avignon, Barthélémy Bonhomme, 1555.

[…] 

Je n’eus jamais une tranquille nuit :
Mais soupirai depuis matin et soir,
Qu’amour me fit un citoyen des bois.
Quand j’aurai paix, la mer sera sans ondes,
Et au soleil donn’ra clarté la lune,
Et fleurs d’Avril mourront par toute plage.

[…] 
 
 
 
 
 
 

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

[…] 

Je n’eus jamais une tranquille nuit :
Mais soupirai depuis matin et soir,
Qu’amour me fit un citoyen des bois.
Quand j’aurai paix, la mer sera sans ondes,
Et au soleil donn’ra clarté la lune,
Et fleurs d’Avril mourront par toute plage.

[…] 
 
 
 
 
 
 

 

En ligne le 03/06/09.
Dernière révision le 06/12/16.