Jacques PELETIER du Mans (1517-1582)
Celui qui fait aux champs…
Lyon, Jean de Tournes, 1555.

«««

textes de
Pele­tier

»»»


«««

dispo­si­tion de la
recol­lec­tion
(vers 1-8 → 14)

»»»


 

les obstacles : air, eau, temps, envie

»»»

Cɇlui qui fęt aus chans lɇ labouragɇ
Creint bien souuant les sinɇs pluuieus:
Les Mariniers, e męmɇ les plus vieus,
Par l’Orion ont grand’ peur dɇ l’oragɇ:

Qui veùt bátir long e peniblɇ ouuragɇ
Doutɇ l’efort du Tans obliuieus:
Au pretandant, l’annɇmi anuieus
Fęt meintɇfoęs rabęsser lɇ couragɇ:

Moę qui m’atàn keulhir fruit dɇ ma peinɇ,
E qui ma Nęf è misɇ an la Mer pleinɇ:
Qui sus Amour veù fęrɇ vnɇ fortręssɇ,

E qu’a cɇla mon seul dɇsir conuiɇ,
Nɇ crein quɇ vous, qui m’ętɇs plus mętręssɇ
Quɇ l’ęr, quɇ l’eau, quɇ lɇ tans e l’anuiɇ.

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

Cɇlui qui fęt aus chans lɇ labouragɇ
Creint bien souuant les sinɇs pluuieus:
Les Mariniers, e męmɇ les plus vieus,
Par l’Orion ont grand’ peur dɇ l’oragɇ:

Qui veùt bátir long e peniblɇ ouuragɇ
Doutɇ l’efort du Tans obliuieus:
Au pretandant, l’annɇmi anuieus
Fęt meintɇfoęs rabęsser lɇ couragɇ:

Moę qui m’atàn keulhir fruit dɇ ma peinɇ,
E qui ma Nęf è misɇ an la Mer pleinɇ:
Qui sus Amour veù fęrɇ vnɇ fortręssɇ,

E qu’a cɇla mon seul dɇsir conuiɇ,
Nɇ crein quɇ vous, qui m’ętɇs plus mętręssɇ
Quɇ l’ęr, quɇ l’eau, quɇ lɇ tans e l’anuiɇ.

 

En ligne le 03/06/19.
Dernière révision le 01/09/19.