««« É­cho »»»

« Écho » dans :
La Jessée
1583
~ Si je m’attriste…
Las­phrise
1597
~ Je pense en toute chose…

~#~














 

Écho ou Échon. Parlante, fille de l’air, vive, réson­nante, piteuse, réper­cus­sive, fores­tière, reten­tis­sante, caver­neuse, aérée, soli­taire, péné­tra­tive, errante, image des bois.

Écho fut une nymphe, laquelle était éprise de l’amour de Narcisse, et ne pouvant fléchir sa rigueur par douces et honnêtes prières, fut changée par le vouloir des dieux en cette voix qui reste encore hôtesse perpé­tuelle des forêts. On peut user de cette diction au mascu­lin et fémi­nin.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 86r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_178]
(texte modernisé).






















«««  #  »»»

Echo ou Echon. Parlante, fille de l’air, viue, reson­nante, piteuse, reper­cus­siue, fores­tiere, reten­tis­sante, cauer­neuse, aëree, soli­taire, pene­tra­tiue, errante, image des bois.

Echon fut vne nymphe, laquelle estant esprise de l’amour de Narcisse, & ne pouuant flechir sa rigueur par douces & honnestes prieres, fut changee par le vouloir des dieux en ceste voix qui reste encores hostesse perpe­tuelle des forests. On peut vser de ceste diction au masc. & femin.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 86r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_178]
(texte original).