««« co­lonne »»»

« colonne » ou « colonnes » dans :
Le Caron
1554
~ Ni les honneurs…
Du Bellay
1558
~ Sur la croupe d’un mont…
Des­portes
1573
~ Comme quand il advient…
Du Monin
1585
~ Quoi ? bessons pilo­tis…

~#~














 

Colonne. Haute, puissante, marbrine, ferme, éle­vée, massive, longue, dorée, peinte ou pein­tu­rée, dorique, hautaine, madrée, ivoi­rine, sûre, grosse, immo­bile, canne­lée, ronde, sublime, belle, forte, albâ­trine, jaspée, merveil­leuse, soute­nante, polie, mouche­tée, puissante [doublon].

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 63v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_133]
(texte modernisé).

[Colon­neux. Chapi­teau, pilier, terme.]

[Voir aussi mausole ou mau­so­lée.]






















«««  #  »»»

Colomne. Haute, puissante, marbrine, ferme, esle­uee, massiue, longue, doree, peinte ou pein­tu­ree, dorique, hautaine, madree, iuoi­rine, seure, grosse, immo­bile, canne­lee, ronde, sublime, belle, forte, albas­trine, iaspee, merueil­leuse, souste­nante, polie, mouche­tee, puissante [doublon].

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 63v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_133]
(texte original).

[Colon­neus [+coulom­neus]. Chapi­teau, pilier, terme.]

[Voir aussi mausole ou mausolee.]